Photo : Philippe Garguil
Menu
L'homme et la Réserve : Histoire
Autres liens
 
 

L'homme et la Réserve : Histoire

Milieu sauvage, l'espace forestier vosgien est longtemps resté intact. À partir du VIIe siècle, avec la création d'abbayes et l'installation de communautés villageoises la forêt commence à régresser au profit des espaces en herbe pour y faire paître les troupeaux.


Dès le XVe siècle, la forêt soutient l'essor industriel des deux versants du Massif Vosgien. Cette proto-industrie (mines, forges, scieries, verreries) nécessite en effet de grandes quantités de bois, rare source d'énergie à l'époque, avec la force hydraulique.


L'ère révolutionnaire marque l'apogée de la phase de défrichement. Dès lors, s'opère un mouvement, d'abord lent puis de plus en plus marqué, de reconquête des espaces ouverts par la forêt. En effet, le développement industriel (surtout textile) dans le fond des vallées, à partir des années 1830, induit un phénomène de déprise agricole et d'abandon des terrains les moins productifs.

Le surcenage, technique  de défrichement. Dessin d’Olivier CLAUDON
Le surcenage, technique de défrichement.
Dessin : Olivier Claudon


















Réserve Naturelle Nationale du Massif du Grand Ventron     Tél : 03 89 82 22 10     Fax : 03 89 82 22 19     Contact     by kaliop